AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yakuza qui promais être long souffrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adosssyukima Adoss

avatar

Points de Force : 751
Points de Guilde : 31535

• Progression du personnage RP •
Levels:
100/100  (100/100)
Progression Animus:
5/5  (5/5)
Armes légendaires:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Yakuza qui promais être long souffrance   Ven 19 Juil - 18:57

Lieu/Date:se déroule le 04/08/2012 dans la préfecture d'Osaka (Kanzakigawa)
Contexte:
Un mercenaire rencontre un Assassin et parte à la traque des Yakuzas car certain son contrôlé part des Templiers et que ta mission et une vendetta suite une perte d'un être cher.


Rien n'est vrai, tout est permis ! Invité Rejoignez-nous !
Et n'oubliez pas, quoiqu'il arrive, quoiqu'on vous dise il s'agit la libérait l'humanité,  
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com
Hyakubei Yoruki

avatar

Points de Force : 15
Points de Guilde : 19454

• Progression du personnage RP •
Levels:
12/100  (12/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Yakuza qui promais être long souffrance   Sam 20 Juil - 11:01

"Les Templiers doivent mourir", ces mots résonnent dans ma tête depuis toujours sans que je ne sache pourquoi, comme si c'était gravé en moi... Cet écho ne s'arrêtera pas avant que je ne fasse couler le premier sang, je le sais mais je ne pourrais l'expliquer. Les réponses à mes interrogations ne viendront pas à moi seules, je dois faire le premier pas. Ce qui est sûr, malgré tout, c'est que j'ai foi en mon instinct...

Ce soir-là j'étais au balcon du QG à Osaka, certains d'entre nous (mercenaires), considèrent cet endroit comme leur "seconde maison".. Que je les envies. En ce qui me concerne, ce lieu a toujours été, et reste, mon unique demeure car je n'ai rien. Je crois même que j'étais déjà ici avant même d'avoir l'âge de comprendre les choses. Les gens d'ici sont ma seule famille...
Attention, je vous vois venir, et non, je ne me plains pas ! A vrai dire, je dirais même que j'aime cette vie. Je me prélasse ici, en attente d'un client et d'un éventuel boulot. Je suis quelqu'un de nonchalant et moins je connais de personnes susceptibles de rompre ma paresse, mieux je me porte.

Je respirais donc l'air frais et doux de la nuit sur ce balcon, la lune me souriait, le ciel étoilé était d'une teinte magnifique et j'étais contemplatif : c'était une belle soirée pour glander, mais certains n'étaient pas de cet avis.. Je ne le voyais pas mais mon instinct me disait que quelqu'un me fixait inlassablement depuis un bon moment ! Soit, tu comptes rester passif ? C'est aussi mon genre, on ira pas bien loin comme ça, je vais faire le premier pas : "Client ou enquiquineur ?" lançais-je à vive voix.

- Nashimaru Yoruki


Dernière édition par Hyakubei Yoruki le Mar 6 Aoû - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adosssyukima Adoss

avatar

Points de Force : 751
Points de Guilde : 31535

• Progression du personnage RP •
Levels:
100/100  (100/100)
Progression Animus:
5/5  (5/5)
Armes légendaires:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Yakuza qui promais être long souffrance   Sam 20 Juil - 16:46

Je reçu un message, ma cible et Kiba Hitsugi un Templier Japonais venue de ça formation selon William Miles j’ai plus le choix j’ai un bute c’est éradiqué les Templiers sur mes terres, je préparé mes armes Katana, Mes deux Lame secret en plus dans mes baskets ce qui me reviens quatre Lame, Pistole, Shuriken, et Bien sur mon gans à Bague Armure droite, Je sortis du QG des Assassins en prenant part les passages secret de la ville, selon des sources il aurais étaie vue pour la dernier fois à Kanzakigawa. Je pense retrouver quel que traces de son passage, à mon arrivé j’utilisé Arcane de l’aigle afin de reconstitué la scène et savoir quel étaie la raison de leur rends des vous en écoutent ce qui se disait :

-Bonjour avais vous réussie avoir la somme convenue ?
-Oui et vous avais vous la cible principale ?
-Bien sur, il et dans la voiture vous pourrais utiliser cet homme pour vos recherche.

Après voir l’échanger l’argents pour un homme tué le Templiers donne deux cible importante à capturé vivant ou mort un Mercenaire et une Courtisane à ce moment il reprenne la discussion :

-ça doit être des personnes importantes je présume
-Oui surtout la fille et le garçon à par la même l’occasion occupé vous des Assassins car leur chef envoie la contre-attaque, il ne faut pas qui sont l’avantage.
-Pour la fille Kokaiso elle sera facile à trouvé mais bien sur je serais désole si je fais des choses dégelasse sur elle, mais au moins je vais bien m’amusée, quand au mercenaire Nashimaru Yoruki je pense avoir une idée comment m’occupé cela nous allons capturer un membre de ça famille, comme ça il sortira son trou.
-Très bien fait vite il vous reste 24 heures pour leur capture.

Après cette conversation je compris qui vont s’en prendre à Kokaiso je doit a tout pris la sauvé quand ta Nashimaru je verrais ça plus tard ma priorité serait prévenir déjà Saya de la situation afin de protéger Kokaiso des Templiers, quand au mercenaire je n’est aucun contact.


Rien n'est vrai, tout est permis ! Invité Rejoignez-nous !
Et n'oubliez pas, quoiqu'il arrive, quoiqu'on vous dise il s'agit la libérait l'humanité,  
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com
Kokaiso

avatar

Points de Force : 16
Points de Guilde : 18986

• Progression du personnage RP •
Levels:
0/0  (0/0)
Progression Animus:
0/0  (0/0)
Armes légendaires:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Yakuza qui promais être long souffrance   Mar 6 Aoû - 20:59

« Moi, en danger ? C’est une blague ? Je ne trouve pas ça drôle du tout Saya…
-Je ne rigole pas Kokaiso. Des templiers te cherchent, Adoss vient de me prévenir…
-Et donc, on fait quoi ? Je vais me planquer dans un trou perdu, le temps qu’ils m’oublient, c’est ça le plan ? Si c’est ça… Hors de question. S’ils me cherchent, qu’ils me trouvent, je leur ferai la peau…
-Kokaiso, c’est ridicule, ils sont armés et beaucoup plus forts que toi… Toi, avec ton épée… C’est idiot. Ils sont plus puissants, tu n’es qu’une brindille…
-Brindille… Tu sais que j’ai tué des gens avant d’arriver ici, non ? Au fait, sais-tu pourquoi ils me cherchent ?
-C’est plutôt toi qui devrais le savoir…
-Mais... Attends. Tu entends ? »

Un cri, un deuxième, puis des bruits de pas qui accourent, des robes qui se froissent… Et deux secondes plus tard, je suis poussée par Saya dans une porte dérobée, qui se trouve juste derrière son bureau, et qui me crie « Va-t’en ! ».

Seule. Il fait noir. J’entends des petits bruits, et un frisson parcourt alors mon corps. Des… Rats, des souris… Génial. Et que veut-elle que je fasse, ici ? Je commence à marcher, à tâtons, droit devant moi. Où est-ce que ce chemin me mène ? Je n’ai rien sur moi, pas d’arme…

Aie. Une chute. Ça fait mal. Sacrément mal. J’ai heurté un caillou, ou quelque chose de semblable… À moins que ce ne soit le cadavre d’un des habitants de ce passage, un rat, souris, je ne sais quoi… Bon, peu importe. Je me relève sans difficulté, mais mon genou me fait mal. Heureusement que je porte un short et pas une robe ! Ça l’aurait gâchée, et je me serais fait taper sur les doigts par Saya…

Bah, les robes, le maquillage, la séduction, tous ces trucs de femmes… Ça n’a jamais été mon truc. D’ailleurs, depuis que je suis arrivée ici, je ne me suis jamais sentie à ma place. Être ici était supposé m’aider à retrouver mon frère, ma mémoire, mais finalement, je n’ai pas beaucoup avancé. Je n’ai jamais appartenu à ce monde-là, et j’ai l’impression que jamais je ne serai une des leurs… Être une courtisane, hein ? Quelle bonne idée Adoss... Mon instinct me dit qu'on va bientôt se voir... Du moins, si j'arrive à sortir de ce passage ! On en aura des choses à se raconter... On va bien rigoler mon vieux...

Tiens, de la lumière, ça doit être une torche. Je m’en rapproche et la prends. Je continue à marcher, et finis par me retrouver à une intersection. Gauche ou droite ? Bonne question… Pas de panneaux pour me dire où aller… Génial. Je sens que ça va être une belle journée pour Kokaiso Sweet…



Peu importent les blessures, les obstacles, l'important, c'est de se battre.
Encore, et encore, jusqu'à ce que les rêves deviennent enfin réels.

Revenir en haut Aller en bas
http://kokaisosweet.livejournal.com/
Hyakubei Yoruki

avatar

Points de Force : 15
Points de Guilde : 19454

• Progression du personnage RP •
Levels:
12/100  (12/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Yakuza qui promais être long souffrance   Mar 6 Aoû - 23:12

L'homme qui m'a interpellé ne daigne pas répondre. Il me fixe depuis la pénombre, calme, il est visiblement désarmé et seul.. pourtant, je me sens menacé comme je l'ai rarement été : mon instinct me dit qu'il est fort ! Je ne puis le prendre à la légère, néanmoins je dois cacher mon inquiétude car si elle se lit sur mon visage, je serai perdu.

?? : J'ai bien peur d'être là pour t'enquiquiner...
Nashimaru : Peuh ! Tu auras tout de même eu le mérite de m'avoir pris par surprise.. ou presque. Ce n'est pas donné, réjouis-toi.
?? : J'ai bien peur que le temps ne soit pas aux réjouissances pour toi...
Nashimaru : Tu n'es franchement pas drôle, tu sais ? Soit, je te laisse m'expliquer ta venue et ça a intérêt à être important : je déteste être arraché à mes songes !
?? : Ça l'est, ça l'est bien assez pour te sortir de cet état de "légume" dans lequel tu étais plongé. Tu es un habitué ici, non ? Je suppose que tu connais la propriétaire des lieux : une femme qui fait dans la trentaine, un peu ronde avec de longs cheveux blonds...
Il me fait le portrait de l'aubergiste, cette femme m'a toujours accueilli ici comme un fils et je lui voue un profond respect. Où veut-il en venir celui-là, à me surplomber depuis le toit en déblatérant des bêtises ? J'ai envie de le tailler en rondelles, mais Yoruhime est à l'intérieur. Je n'arriverais à rien sans, je vais devoir jouer son jeu pour l'instant.
Nashimaru : Oui mais si tu veux traiter avec la patronne j'ai bien peur que tu arrives au mauvais moment, elle est sortie il y a peu..
?? : Je le sais, et non je ne tombe pas mal, je dirais même le contraire... Le timing est parfait, je sens l'angoisse t'envahir. Dis-moi, gamin, tu aimes les jeux de pistes ?
Ce type est définitivement louche, qui plus est, je suis inquiète pour la patronne maintenant. J'ai été suffisamment bienveillant avec ce fou, il est temps de passer à l'offensive : je jarte ce type d'ici et je pars la chercher !
Nashimaru : Dis.. Je me trompe ou il te manque une case ou deux, hein ? Et t'es qui d'abord ? Je hais les p'tits cons dans ton genre qui parlent sans rien dire et qui se pensent supérieurs ! Descends de là tout de suite et expliques-toi clairement ! Qu'est-ce que..

Le sol ? Je viens d'être mis à terre.. presque instantanément.. et je n'ai rien vu venir ! "Vilain garçon, que de vilains mots." L'homme louche me maintiens tête contre sol, je n'arrive pas à me défaire de sa poigne. Kuusou ! Il ne me retiens que d'une main, est-ce même possible ? Je lutte sans succès tandis que je vois tomber au sol des cheveux blonds qui me sont singulièrement familiers.. "Tu les reconnais, non ? Ce sont ceux de ta chère patronne. Si tu désires la retrouver avant que mes hommes en finissent avec elle, tu va suivre la piste de cheveux. Ça te parle maintenant, gamin, tu as envie d'un jeu de piste ?" dit-il avant de relâcher son emprise et de disparaître sans rien laisser derrière lui à l'exception d'une piste de cheveux blonds.

Horrifié, je fonce à l'intérieur, récupére Yoruhime -ma faux géante- et suis la piste. La piste va dehors, et continue dans la rue à perte de vue, je m'élance apeuré ! Je cours, cours et cours comme si mon cœur allait s'arrêter si je ne maintiens pas l'allure. Je cours comme un dératé, comme pour échapper au pire des démons mais je crains qu'il soit également au bout de la route.

Après dix minutes de course angoissante, les cheveux blonds me conduirent dans des ruelles sombres où je fis la triste découverte du corps.. sans vie...
Je pus tout juste lire sur le mur, en lettres de sang, "Kiba Hitsugi" avant de fondre en larmes et de perdre mes esprits.. seul, au milieu de nulle part...

- Nashimaru Yoruki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yakuza qui promais être long souffrance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yakuza qui promais être long souffrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin’S Creed Infinite Crisis :: Archive 2014-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit