AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contre attaque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giovanni Da Romae

avatar

Points de Force : 130
Points de Guilde : 23840

• Progression du personnage RP •
Levels:
40/100  (40/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Contre attaque   Mar 2 Oct - 12:55

Depuis quelque temps, nos point de vente et notre marché sous terrain est perturbé par la "Bratva". Nous ne sommes pas en mesure de combattre cette menace, ce sont des personnes en soif de pouvoir et de contrôle qui n'hésite pas a sortir les arme et envoyé des mercenaire sur les concurrents commercial. Je ne sais absolument pas se qu'ils me veulent, J'ai peur qu'il tente de retrouvé notre contrefaçon de l'Animus ainsi que toute les notes que nous avons prit jusqu’à maintenant. Il est hors de question qu'il touche au mémoire concernant "Angelo Da Romae", il y a encore beaucoup trop de richesse que nous n'avons pas encore déterré et revendus. Je suis tiré de mes pensé par le son d'une sonnerie de téléphone...le mien bien évidemment.


Giovanni: Allo?
Murat: Les Bratva on attaqué le marché noir de Saint-Pétersbourg, ils n'ont pas touché les marchandises mais deux recéleur on été kidnappé...
Giovanni: Merde...heureusement je n'ai jamais de contact physique avec les employés, ils veulent savoir ou je me trouve
Murat: Et pour les receleur?
Giovanni: Se sont les risques du métier, nous perdront bien plus d'homme si nous tentons de les libérer.
Murat: Oui...je voit


C'est triste a dire, Murat est un peu trop sensible a l'abandon de co-équipier. Un sniper Turc laisser pour mort par ces confrère mercenaire qui voulais gagné plus en fin de contrat, je comprend que cette sensation de laisser quelqu'un au main de mafia ennemis l'attriste mais ont a pas le choix. Je décide de combattre le feu par le feu...les marchés noir de Moscou vont recevoir notre visite.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Da Romae

avatar

Points de Force : 130
Points de Guilde : 23840

• Progression du personnage RP •
Levels:
40/100  (40/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Re: Contre attaque   Mer 3 Oct - 20:51

Arrivé sur place avec mon équipe, nous louons une chambre d’hôtel pour pouvoir changé de QG rapidement, et planifié les opération en toute discrétion.

Giovanni: Si nous sommes rassemblé ici, c'est pour trouvé pourquoi la "Bratva" cherche a me capturé
Murat: Sa parait évident! Les mémoire de ton ancêtre vont leurs rapporté gros.
Vladimir: Impossible...Deja ils n'ont pas d'Animus et ils n'ont rien qui auraient pus leur indiqué que Giovanni a un ancêtre important.
Aieline: Ont les auraient engagé?
Vladimir: Pour y mettre autant de moyen c'est plus que probable, il n'y a pas que la mémoire d'Angelo, donc sa peut attiré bien des gens.
Giovanni: Oui mais deux choix possible, "Abstergo" ou les "Assassins".
Vladimir: Les assassins n'aurais pas eut recours a la mafia non?
Murat: On est des brigand, des voleurs, des choses que les assassins considèrent comme néfaste! Nous cherchons l'argent et pas la paix, et n’hésitons pas exploité les pauvres
Aieline: Murat marque un point, on ne peut le savoir quand se bougeant le derrière!
Giovanni: Bien parlé... Vladimir, tu est mon meilleur espion je veut que tu devienne homme de main de la "Bratva" et que tu tente de découvrir "Qui" et le commanditaire de tout sa. Murat, tu prend des hommes avec toi et vous perturbé les ventes de moscou. Si il y a des conflicts, la "Bratva" va paniqué et laisser échappé plus facilement des infos a Vladimir. Toi Aieline, tu dois enquêté sur leur réseaux de prostitution, certaine d'entre elle doivent forcement être au courante.


D'un hochement de tête chaque membre acquisa la décision, pour ma part je dois resté a l'abri aussi longtemps que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Da Romae

avatar

Points de Force : 130
Points de Guilde : 23840

• Progression du personnage RP •
Levels:
40/100  (40/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Re: Contre attaque   Jeu 18 Oct - 14:40

habillé d'un pull a capuche noir, ainsi que d'une écharpe pour me caché le visage, je visite les rue de Moscou et localise les endroit suspect d'abrité l'ennemi. Mon regard s’arrête sur un chantier abandonné depuis 5 mois selon les dire des civils. Je décide d'attendre la nuit pour faire mon repérage une fois repéré, je retourne a l’hôtel. Vladimir et Aieline confirme mes dire avec leurs propre source.

j'ouvre la mallette d'équipement: pistolet avec silencieux, gant d'escalade, couteau de combat, aiguille de crochetage, grappin...est une tenu civil pour ne pas attiré les soupçon, la même que se matin. Vladimir l’occuperas de me guidé depuis son ordinateur en me dictant a l'oreillette les instruction. Pendant que Murat seras sur un toit avec un sniper thermique pour assisté dans mon repérage. J'arrive devant le chantier, visiblement des lumière sont allumé dans les locaux préfabriqué.

Giovanni: Je suis prêt, j’attends le feu vert pour entré
Vladimir: Moi aussi, rappel toi Gio tu dois juste récupéré les document qui pourrai avoir un lien avec Abstergo ou les assassins
Giovanni: Bien reçu, Murat? Qu'est ce que tu voit?
Murat: 6 personne dans la première salle, il prenne le café surement le post de garde vue le regard qu'ils jettent sur un écran...d’ailleurs j’aperçois 8 caméras en piteuse état.
Aieline: je suis en position pour la diversion en cas si sa foire
Giovanni: On y va...


Je prend ma respiration une bonne fois pour toute et grimpe par dessus le grillage, je me glisse silencieusement dans les ombres pour ne pas être vue. J'arrive proche du post de garde pour écouté la conversation. Les 10 première minute il ne parle que de sport et de chose vaine, mais mon attente porte ces fruit.

Homme de main: Pourquoi on matte pas le matche? On s'en fout des caméras personne vient ici?
Homme de main: T'es taré? Si la vielle nous voit on est mort!
Homme de main: D'ailleur elle fout quoi celle la?
Homme de main: Elle parle commerce avec des américains dans l'autre bureau...
Homme de main: Allez bande de fillette, c'est pas la vielle peau qui va nous tuer? Elle a des chose plus importante a faire!
Homme de main: Ouai si tu le dit...


Donc la "vielle" doit être la chef, et les américain les commanditaires...

Giovanni: Vladimir, il doit y avoir un autre bâtiment qui pourrai servir de bureau, tu en voit un?
Vladimir: a 40 mètre de toi vers le nord-est, une maison préfabriqué plus grande que les autres
Murat: Gio! Ne respire plus et surtout ne bouge plus! Y'en a un qui regarde par la fenêtre!


Je coupe ma respiration en me plaquant contre le mur et sors mon arme. Juste au dessus de mon nez un homme fume une cigarette perdu dans ces pensé. Je commence a perdre apnée quand j’entends ma libération.

Homme de main: BUUUUUUUUT

L'homme qui fumais se retourne en jetant sa cigarette qui tombe sur mon poignée. Je retient ma douleurs et me dépêche d'approché du bâtiment en question. Caché sous un camion je distingue des silhouettes gardé la porte.

Giovanni: Murat, j'ai besoin d'infos
Murat: 4 homme armé de Uzi garde l'endroit, par la fenêtre je distingue un homme en costard avec lunette de soleil armé de MP5. Y'en surement plusieurs
Vladimir: Surement des agent d'Abstergo, Gio passé par l'entrer est trop dangereux, 5 mètre a ta droite un égout relié a un autre a l’intérieur.
Giovanni: Dit moi pas que...
Vladimir: Oui sa débouche dans leur toilette...paix a ton âme Giovanni


J'exprime un grognement de dégoût, et me glisse dans l’égout. Je longe les parois qui ne sont pas immergé, et me retient de respiré sous peine de m'évanouir. J'arrive en dessous de la trappe et l'ouvre...des toilettes de chantier très sales. J'entre ouvre les portes avant de m’aventure dans les pièces. Je voit un de ces hommes en costards patrouillé dans le couloir. Je l'attend patiemment avant d'ouvrir brutalement la porte, ma main devant sa bouche pour l’empêche de crié, une seringue de sédatif dans l'autre pour le calmé. Une fois ma neutralisation accomplie je cache le corps dans les toilettes et enfile les habits de ma victime. Je revient dans le couloir faisant mine de patrouillé en écoutant de la porte ou la réunion a lieux. Les hommes de main de la mafia passe sans même prêté attention a moi, je dois évité la garde rapproché sinon ils vont reconnaitre que je ne suis qu'un imposteur.

Homme d'Abstergo: Nous avions convenu une semaine madame! Cela fait deja 16 jour et toujours rien? J'ai l'impression que nous perdons notre temps et notre argent madame!
Chef de la Bratva: Veuillez baissé d'un ton... Je vous rappelle que nous sommes les seuls qui ont une chance d'attrapé votre cible. Par ailleurs nous avions convenu une semaine au "mieux". Et qui plus est vous le voulez vivant, ce qui n'est pas dans nos habitudes.
Homme d'Abstergo: Je reviendrai vous payé une fois que vous l'aurez!


L'homme se lève brutalement pour partir, je me dépêche de regagné les toilettes pour me caché. A travers la porte entre-ouverte j’aperçois un dossier dans la main de l'homme...Il me le faut a tout prix
Revenir en haut Aller en bas
Giovanni Da Romae

avatar

Points de Force : 130
Points de Guilde : 23840

• Progression du personnage RP •
Levels:
40/100  (40/100)
Progression Animus:
0/5  (0/5)
Armes légendaires:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Re: Contre attaque   Mer 24 Oct - 16:54

Giovanni: Aieline, il nous faut le dossier qu'il tient dans la main, empêche le portail de s'ouvrir! Toi Murat, ordonne aux sniper de tiré a vue, et surtout il faut assassiné le commanditaire!
Murat: Mais si tu te retrouve dans la zone tu vas être prit pour cible
Giovanni: Je reste a l’intérieur, empêche toute personne de prendre le dossier!
Murat: Bien reçu!


A peine l'homme sortit, une pluie de balle s'abat sur les hommes ainsi que sur le commanditaire. Depuis ma cachette j’entends des hurlement et des tirs. Néanmoins, je suis intrigué par le silence de la chef Bratva, ainsi que des deux hommes qui l'escortait. Je me glisse a la dernière salle ou je les avaient aperçu, la salle est vide, et je voit dans le sol une trappe ouverte.

Giovanni: Vladimir? Ou mène ce tunnel?
Vladimir: Apparemment tu te trouve sur d'ancienne catacombe, elle doit se servir de sa pour évacué
Giovanni: Merda si elle reste en vie, on peut s'attendre a des représailles bien plus violente....


Je me glisse par la trappe,a l’intérieur il fait plutot sombre, le tout est éclairé par des petites ampoules qui permette d'apercevoir le chemin.

Vladimir: Gio--- ---tion----de
Giovanni: je t'entend pas...


Je dois continué seul, je cour a travers les tunnels assez étroit. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis la, sa doit bien faire une demi-heure que je marche. J'arrive finalement dans une grande salle, les catacombes dont ma parlé Vladimir. Je me déplace dans l'ombre et aperçois la vielle, accompagné de ces deux chien de garde. Toujours tapis dans l'ombre je dégaine mon arme et tue les deux garde, la chef esquive d'une roulade et se planque derrière une tombe.

Balaika: A qui ai-je le déshonneur?
Giovanni: Je suis sûr que t'en a une idée
Balaika: Alors tu est finalement venu? Quelle surprise


Elle sort de sa cachette, attrapant le Uzi de l'un de ces hommes et tire dans ma direction...Les balles s'écrase a quelque mètre de moi. j'en déduis qu'elle ne sait pas ou je me trouve précisément.

Giovanni: Quelle Ouïe très fine! Je me serai jamais douté qu'une femme aussi vielle en soit capable
Balaika: Tu vas crevé Clébard!

Elle relance des salve de tir plus précise, j'ai eu bon de me mettre a terre, cela confirme bien qu'elle se concentre sur le son de ma voix. Je lance un caillou vers ma droite, la réaction est immédiate, une rafale de tir envahie la zone. Je n'ai pas le droit a l'erreur, a la distance ou elle se trouve sortir de ma cachette pour tiré au pistolet serai du suicide. Je lance un caillou dans un coin sombre de la pièce, la rafale de tir bruyante couvre mes bruit de pas et me permette de glissé dans son dos. Je sort le couteau, mais elle remarque la tentative et se retourne d'un poing je l'envoi au sol et la désarme. Je me jette sur elle dans l'espoir de la poignardé en plein cœur. Elle retient ma main et me donne un coup de genou si bien placé que j'en perd mon armement, elle s'empare de mon arme a feu et tente de visé le tête. Je réplique d'un coup de tête assez fort pour la sonné, mais elle préfère jeté l'arme loin que de me la donné. Elle finit par me repoussé du pied a 1 mètre d'elle. Je me relève prêt a me battre. Non loin de nous se trouve le corps armée du deuxième garde. Après un échange de regard noir, je me jette précipitamment sur se dernier pour récupéré le Uzi. Malheureusement la voila plus agile que moi. Je me contente de prendre la dépouille comme bouclier humain, et le relâche sur ma cible pour l'aveuglé. Elle tombe au sol sous le poids, moi je récupère mon arme et m'approche pas à pas de ma victime.

Giovanni: Bon baiser de Moscou
Balaika: Non!


Je tire deux balle dans la tête de la supérieur, et m’assoit pour reprendre des forces
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contre attaque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre attaque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet de contre attaque...
» Le contaminant Gem contre-attaque![Grand Line, Rang B, Révolutionnaires, Massacre ou Fuite?]
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Les brindilles contre attaque. | Feat Zekril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin’S Creed Infinite Crisis :: Archive 2014-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit