AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Castelo

avatar

Points de Force : 565
Points de Guilde : 30828

• Progression du personnage RP •
Levels:
60/100  (60/100)
Progression Animus:
3/5  (3/5)
Armes légendaires:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]   Mer 6 Fév - 14:49

Charles alla se reposer après ses discussions avec son père et Amaury. Charles se doutait qu'Amaury voulait savoir sur ces hommes, qui font l'élite de l'ASSSE, mais ses voeux face à ce corps l'en empêchait du fait que Charles en faisait à présent parti. Et surtout que ces hommes devaient garder leur identité secrète. Charles même ne devait pas révéler qu'il en faisait partit. Soudain, il entendit quelqu'un ouvrir les nouvelles et entendit que l'invité était Pierre Dawn. Charles ne prévoyait rien de bon la-dedans, mais laissa passer. Il se doutait que Dawn allait blablater.

Soudain, son père vint le voir avec Daniel, qui venait de revenir du front avec les deux autres hommes qui l'accompagnaient depuis le début. Charles fit un large sourire et alla dans les bras de Daniel, le croyant mort depuis qu'il était revenu. Charles soulagea un peu sa conscience sachant que son meilleur ami était sauf. Les cinq hommes allèrent faire une réunion entre eux sur l'élite (les cinq en faisaient partit, le père de Charles étant le dirigeant de l'ASSSE donc de la troupe), n'acceptant personne pour le moment.

-Comment tu t'en sortit Daniel?
-L'élite nous a couvert après qu'ils t'aient libéré. Tous les hommes sont repartit avec les munitions et armes au QG. Ils vont reprendre pour certains leurs affaires, mais la majorité va créer de nouvelles armes, au cas où ils seraient rappelé.
-Très bien, dit Charles II, le père de Charles. J'enverrai un message avec notre code aux troupes.
-Comment tu te sens Charles sinon, demanda Daniel.
-Honnêtement, très mal. J'ai encore, et aurai toujours, ces images de tortures et la mort de certains de nos hommes.
-Je sais qu'on ne pourra pas t'aider Charles, ni même nos alliés russes ou Amaury, mais dit toi qu'on espère que tu t'en sortiras.
-Avec le temps oui. Mais comprenez que j'ai besoin de temps pour m'en remettre.
-Entendu. J'ai vu que Dawn passait à la télé.
-Oui, Amaury a regardé son interview.Du blabla à tous les coups.
-Ah. On ira lui demander ce dont Dawn a parlé. Qu'est-ce que tu vas faire de ton côté Charles?
-Aucune idée. Je veux rester pour aider au cas d'une nouvelle attaque, mais j'ai besoin de repos. Et j'ai besoin d'apprendre à contrôler mes émotions aussi. Je pense partir pour un moment: méditer, améliorer mes compétences au combat, devenir un meilleur historien, aider ceux qui en ont besoin.
-Et laisser la confrérie? Tu es notre meilleur commandant. Même si on comprend ta réaction, on a besoin de toi. Après tout ce que tu as fait.
-Je sais, ca me blesse aussi de penser ça, mais après ce que je viens de vivre, j'en ai besoin. Au moins un an.
-Compris, mais reste alors en contact, au cas si on a besoin de toi.
-Entendu.

Charles se leva et alla voir Amaury avec ses compagnons. Amaury leur expliqua que Dawn parla d'un fragment d'Eden possible pour de l'énergie et de Abstergo. Amaury leur expliqua qu'ils devaient se concentrer d'abord sur la sécurité du QG russe, ce qui rejoignit l'avis de Charles et ses compagnons, avant de prendre en compte Dawn. Tous acceptèrent, mais Charles expliqua à Amaury et aux assassins russes qu'il devait prendre du temps pour revenir à lui.

Deux jours après

Charles quitta tristement les lieux, promettant de revenir si le devoir l'appelait. Il expliqua qu'il n'avait pas d'autres choix, sinon ce serait sa mort. Charles avait confiance en son père et Daniel pour mener à bien la sécurité et la protections des lieux avec les autres assassins. Les comptes étaient également réglés avec Amaury. Charles lui raconta un peu plus en détails la bataille, mais dit clairement que les hommes qui l'avaient aidé n'avaient des comptes à rendre à personne sauf trois, mais ne dit pas lesquelles. Il ajouta que ses serments et la fraternité empêchaient d'en parler. Amaury accepta ces termes et cessa de poser des questions.


Durant un an, Charles parcourra l'Europe à pied, allant de village en village, vivant parmi les paysans et les aidant dans leurs travaux. Charles apprit énormément de choses en plus sur l'histoire de l'Europe grâce à l'héritage des paysans. Charles n'eut besoin de retourner chez les russes, car l'armée de Junon ne prit aucun potentiel important durant cette année, du moins de ce qu'il savait, sachant que personne ne le prévenait.

Durant cette même année, Charles s'exerça, prit des muscles, s'améliora dans les armes blanches et réussit à contrôler ses souffrances. Les images revenaient régulièrement, mais il apprit à les combattre et à ne plus y penser de temps en temps.

(RP d'Amaury entre temps)

Cette année fut également un moyen pour Charles de faire un point sur sa vie. Durant ses seize années actives en temps qu'assassin, il put atteindre le rang le plus rare et secret des assassins du monde: Les Frères Ultimes. Ce corps d'assassins était sous les ordres de Charles II Castel, sachant qu'il appartenait à l'ASSSE, et du Mentor des assassins. Personne ne savait qui ils étaient ni où ils étaient à part eux même entre eux. Ils devaient cacher leur rangs aux assassins car ce rang était le plus recherché par Abstergo et les templiers, et ne voulaient pas qu'un traître les démasque. Aucun ne fut demasqué depuis la création du corps au XVIIIème siècle, car tous préféraient mourir plutôt que divulger leur appartenance ou leurs frères. Et aucun n'était un traître car des dizaines de tests psychologiques se passaient, et tous les traîtres étaient forcément démasqués lors des tests. Charles devait donc aussi ne rien divulger, ce qu'il fit lors de sa torture par Junon. Il y laissa presque la vie pour protéger ses frères et réussit à résister.

Charles prépara ses affaires et se sentit prêt à partir pour retourner chez les russes.

Un an jour pour jour après son départ: le retour chez les russes.

Charles arriva avec deux katanas, un de chaque côté de la hanche, et un fusil d'assaut. Lorsqu'il arriva, les lieux semblaient agiter. Il alla dans le bureau principal où se tenait son père, Amaury et les dirigeant assassins russes. Ayant également appris l'art de la discrétion et du silence durant cette année, Charles parvint à se faufiler vers la table et vers la carte sans que personne ne s'en rende compte. Charles jeta un coup d'oeil et remarqua qu'il s'agissait d'un plan d'attaque dans une ville pas très loin. Tacticien doué depuis quelques années, Charles fit rapidement un plan dans sa tête, poussa tout le monde comme si de rien n'était, laissant son père et Amaury perplexe et surprit.

-Euh, Charles? dit Amaury. C'est toi?
-SShhh, répondit Charles en gribouillant la carte.

Dix minutes plus tard, Charles donna la carte avec plusieurs plans possibles. Tout le monde fut surpris, mais étant historien, iconographe et un peu symboliste, Charles put interprété les codes et plans pour aider à faire un plan d'attaque.

-Réunion dans cinq minutes, dit-il comme si rien ne s'était passé.

Amaury et les assassins furent surpris et étonnés, se demanda si c'était bien Charles, ou bien s'il avait sombré dans la folie. La deuxième leur paraissait plus probable, ce qui d'un côté n'était pas faux car Charles essayait de contrôler ses cauchemars et traumatismes en appuyant sur son côté un peu cinglé et geek. Cependant, ce n'était qu'un moyen pour pouvoir aider ses confrères et alliés assassins comme il pouvait.


Notre histoire s'écrivit dans le sang et la liberté et continuera ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com/
Amaury

avatar

Points de Force : 350
Points de Guilde : 28537

• Progression du personnage RP •
Levels:
15/100  (15/100)
Progression Animus:
2/5  (2/5)
Armes légendaires:
0/10  (0/10)

MessageSujet: Re: Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]   Ven 15 Fév - 14:09

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Lorsque Charles quitta le QG moscovite, la situation commençait déjà à aller mieux. Une semaine plus tard, à mon tour, j'avais quitté le pays enneigé pour rejoindre ma nouvelle Confrérie. Les Assassins Belges avaient besoin d'un leader, et ce leader c'était moi. Un véritable honneur d'être le Mentor de la Confrérie de mon pays natal. J'allais prendre un avion pour Charleroi pour directement me rendre à Mons, c'est là que la plupart des Assassins ce sont basés depuis 1517. Ensuite, ils ont implantés des repaires un peu partout dans le pays, principalement sur les chefs lieux de chaque province comme Anvers, Liège, Namur ECT...

Aujourd'hui, la Confrérie est affaiblie depuis la Grande Purge et ne possède plus que quelques repaires encore habitable. Il faudrait absolument redorer le blason de la Confrérie Belge surtout au niveau stratégique, la Belgique est la capitale de l'union Européenne, les Templiers s'y rendent donc en de très nombreuses occasions.

Ah...Charleroi, je déteste cette ville, des policiers corrompus, des dealers à tout les coins de rues, en bref la parfaite ville du crime. Je pris directement le prochain train pour Mons, je n'avais guère envie de m'éterniser ici pour le moment.

Sur le trajet, nous avions une vue fantastique sur les champs qui s'étendaient à des kilomètres...

En arrivant non loin de la gare de Mons, je vis plusieurs baraquement "ornés" de tag et de graphiti qui malgré ce que l'on pourrait croire n'était pas si nuisible que ça.

Le train commençait à ralentir, nous allions nous arrêté, j'avoue que le voyage m'avait un peu fatigué. Les portes de la voiture du train de la SNCB s'ouvrirent laissant sortirent les dizaines de passagers, pour la plupart s'étaient des étudiants mais on pouvait aussi voir des travailleurs ayant passer la cinquantaine. Un escalier m'amena à un large couloir sous-terrains qui passaient de voies en voie. Ensuite, je repris une autre série d'escalier pour enfin arriver à l'éblouissante gare montoise dans toute sa splendeur. De larges écrans montrant les différents horaires de trains étaient fixés au dessus des guichets.

Après avoir traverser la marée de gens, j'atteignis la Place Léopold où l'on pouvait remarqué une gigantesque statue du roi Léopold II. Des bancs en pierres avaient été installés même si la plupart des gens préfèraient s'asseoir sur les terrasses des cafés longeant toute la rue piétonne. La rue piétonne regroupait de nombreux commerces, des plus grosses marques de luxe au simple petit magasin de quartier. On pouvait bien sûr appercevoir la prestigieuse Eglise Sainte-Waudrue. Ces dernières années, l'église a connue pas mal de problème, tel que des chutes de gargouilles ou bien de tuiles. Ne soyez pas étonné si vous voyez de la poussière tomber du toits. Les années dévorent lentement l'édifice religieux. Mais, les montois essayent de la préservé en effectuant diverses rénovations.

Logiquement, le QG devrait se trouver non loin de l'Eglise, mais où trouver un repaire d'Assassin dans une telle ville ?

Un homme me scrutait depuis tout à l'heure, il était installé sur un banc dans le parc qui se situait juste à coté. Je décidai de l'aborder, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?


-Bonjour, en lui disant ça j'inclinai mon annulaire furtivement

-Amaury Falcon ?

-En personne.

-Venez, les autres sont impatient de voir leur nouveau Mentor.

-Moi de même en ce qui les concerne.

-Le chemin est quelque peu excarpé mais depuis la grande Purge, nous ne pouvons plus s'installer dans un batiment "publique", si je peux dire ça comme.

-Ne t'inquiète pas, je suis déjà bien heureux de voir des frères et compatriotes.

-Je n'en doute pas, Mentor.

-Quel est ton nom ?

-Alexis Raulier pour vous servir, dit-il en souriant

-Je m'en souviendrais, Alexis, quel grade possèdes-tu au sein de la Confrérie Belge ?

-Enfaite, je suis le fils de l'ancien Mentor, mais j'ai refusé de lui succéder...

-Pourquoi ?

-Je ne suis pas un leader, je préfère suivre quelqu'un que plutôt d'être suivit

-Je comprend, j'étais aussi comme ça autrefois, mais quand la vie te donne des responsabilités parfois tu n'as pas vraiment le choix que d'accepter et de t'en montrer digne.

-Je comprend..., dit-il d'un timbre de voix monotone et assez mélancolique

-Voilà c'est ici. ajouta-t-il

Devant nous il n'y avait qu'un mur en pierre rien de bien "particulier".

-Tu es sérieux ?

Il se mit à rire, je souris tout en le regardant d'une façon qui voulait tout dire; "Sérieusement, il est où le QG ?!". Il activa un mécanisme qui activa à son tour le système d'ouverture de la porte secrète.

-Et bien...

Alexis m'accueillit dans le QG, les Assassins étaient tous là. Réunis en trois colonnes devant l'entrée. Ils s'inclinèrent et firent le symbole de reconnaissance en récitant:

-Bienvenue à vous, Mentor Falcon, nous sommes honorés de combattre à vos cotés, nous vous offrons une loyauté sans faille...

-Merci pour cette accueille des plus chaleureux, mes frères, je suis moi de même honoré d'être à votre tête, Paix et sérénité.


-Paix et sérénité, Mentor !

Les semaines passèrent, rapidement je m'étais parfaitement intégré dans la Confrérie et j'avais appris à connaître chacun des membres. Petit à petit, nous avions décidé de lancer le recrutement. En quelques semaines nous avions réussi à recruter une dizaine de recrue ayant déjà un minimum de compétence de combat et deux-trois étant néophyte en matière de combat mais possédait de vrai esprit stratège qui allait vraiment servir au développement de la Confrérie de Belgique.

Pour l'instant, les Templiers ont l'air beaucoup plus concentrés en Amérique, cette histoire avec Pierre Dawn me chiffone vraiment, une fois la confrérie réinstaurer avec de bonne base et les opérations en Russie terminé, j'irais jeté un coup d'oeil avec peut être quelques Assassins Belge, ça leur fera un bon entraînement, étant donné qu'ils ont effectué ses dernières années seulement quelques missions d'espionnage.

Quelques mois plus tard, la Confrérie était désormais puissante mais pas assez dispercé pour s'assurer de la Paix en Belgique, il fallait installé des Assassins partout et non pas qu'à un seul endroit. J'avais envoyé une trentaine d'Assassin à Bruxelles pour créer un repaire à la Capitale, il allait être un bon point stratégique. Ensuite j'en avais envoyé à Anvers, le port étant l'un des meilleurs atouts pour l'économie Belge et internationale, les Templiers allaient surement se manifester là-bas un jour ou l'autre. Et pour finir, une équipe s'était rendue au sud à Arlon. Nous avions un contrôle global sur le pays, un repaire au nord, au centre, à l'ouest et au sud, l'est attendrait, nous devons redoubler d'efforts au niveau recrutement pour pouvoir créer un nouveau repaire là-bas. J'ai déjà réfléchis à la position du repaire, Liège.

Après ça, nous renforcerons les garnisons pour étendre plus encore nos moyens dans toute les provinces.

Une année était passé, il était temps de rentrer en Russie, c'était là que nous avions décidés de nous réunir. J'espère avoir un jour l'honneur de recevoir au QG Belge une réunion internationale des Assassins. Mais rentrer en Russie revoir des camarades ne sera pas désagréable je l'avoue. Je n'ai plus eu de nouvelles de Vladimir depuis l'attaque de Junon, il faut dire que j'ai été pas mal occupé. Mettre en place toute une confrérie n'est pas des plus simple...

Je pris un avion de Bruxelles vers Moscou....

Plus tard, je vis Charles, il avait...beaucoup changé.

-Euh, Charles? C'est toi? dis-je

-SShhh...

J'inclinai un sourcil tout en me disant, *OK....il est devenu dingue...génial*

Il dit ensuite qu'il y aurait une réunion dans cinq minutes...


"Tomber est permis, se relever est ordonné."
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Castelo

avatar

Points de Force : 565
Points de Guilde : 30828

• Progression du personnage RP •
Levels:
60/100  (60/100)
Progression Animus:
3/5  (3/5)
Armes légendaires:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]   Sam 16 Fév - 0:46

Charles alla dans la grande salle de réunion et attenda cinq minutes avant que les maîtres assassins entre à leur tour. Tous furent surpris par l'arrivée rapide de Charles et son action quelques minutes auparavant dans la salle principale sur les cartes d'attaques. Les assassins se placèrent à leur place habituelles et virent Charles se lever et prendre la parole.

-Tout d'abord bonjour à tous. Un an sans nouvelles, je sais c'est long, mais j'étais inaccessible. On aura assez de temps pour parler plus tard. Mais commençons par l'attaque. J'ai vu qu'il s'agissait de l'armée de Junon. Que pouvez-vous dire à ce propos?
-Quelques milliers d'hommes, dit Vladimir.
-Et il y aura une bataille dans une ville pas loin d'ici si j'ai bien lu vos lettres et cartes.
-D'ailleurs, qu'est-ce tu as écrit dessus? demanda Amaury.
-Les plans d'attaque étaient mauvais, Les troupes de Vladimir et des assassins se serraient fait massacrer. J'ai juste fait en sorte que l'armée de Junon soit bloquée. Et pour ça j'ai crée deux tactiques principales et quelques plans de secours.

Louis récupéra les cartes, plaça un projecteur vers le tableau principal et une caméra video au dessus des plans.

-Ca ce sont vos anciens plans. Voyez ici, si vous aviez placé vos troupe ici, vous auriez été encerclé. La seul issue aurait été là, mais ca donnerait sur l'armée principale de Junon.
-Quels sont tes plans alors?
-Première possibilité: dispersez nos forces en trois. Je ferrai appel à mes....alliés afin d'assurer une couverture. Les troupes de Vladimir iront ici. D'après vos informations, les bâtiments sur cette partie offrent un avantage pour ceux étant en mode de défense. Si vous vous placez au bon moment et aux bonnes places, vos aurez cet avantage. Pour Amaury et ses troupes, vous pourrez vous placer dans cette région de la ville. Elle offre une vue sur l'ensemble des points stratégiques et permet d'aider toutes les troupes. Quant à moi et mes troupes, nous iront dans cette région de la ville. On piègera les rues comme on pourra, mais on confrontera directement les troupes.
-Et la deuxième possibilité?
-Créer un appât pour attirer les troupes de Junon au centre de la ville. Les troupes des assassins entoureront alors les lieux et extermineront les troupes de Junon lorsque ces dernières seront au centre de la ville.
-Deux idées risquées, dit Vladimir.
-Mais qui se termineront sur une deuxième victoire pour nous, première pour vous.
-Ouai, mais bon. Je sais pas si...
-Qu'est-ce que vous préférez? Vous faire tous tuer dans une attaque dont les chances de gagner sont nulles, ou perdre des hommes dans un combat qui rendra l'armée de Junon obsolète et la nôtre plus puissante?
-Charles marque un point, dit l'un des maître assassins. L'année dernière, grâce au sacrifice de Charles et de ces mystérieux soldats assassins, on a put se reconstruire, aussi bien ici que dans le monde. Et si jamais ces mêmes hommes viennent nous aider, nous aurons une chance de sortir vainqueur et plus puissant.

La plupart des maître assassins semblaient être d'accord avec ce que dit l'assassin. Vladimir et un autre semblaient être moins sûr de ça, mais devaient voir la réalité en face. Les souffrances de Charles, sa folie et ses alliés sauvèrent les assassins l'an passé et permirent la reconstruction de l'ordre dans certains pays. Certains assassins devaient leurs vies à Charles, dont Vladimir et Amaury, vu que Charles reteint les troupes pour laisser les assassins s'échapper tranquillement.

Durant quelques minutes, les discussions se firent entre les maîtres assassins sur les plans de Charles sans la présence de Charles. Charles resta dans la salle, pensant constamment à ce qu'il se passa un an auparavant, se parlant à lui-même de temps en temps, laissant Amaury perplexe lorsqu'il regardait pas la vitre, se demandant si Charles était devenu schizophrène ou pas. Charles rigola de nombreuses fois sans raisons apparentes, inquiétant vraiment Amaury et les autres assassins. Mais après tout, la majorité se souciait peu car ils respectaient hautement Charles.


Notre histoire s'écrivit dans le sang et la liberté et continuera ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Per la Vendetta [RP avec Adosssyukima, Masaki et Castelo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin’S Creed Infinite Crisis :: Archive 2014-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit