AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love's Seduction Laurent The GreatxEleanor Mallow

Aller en bas 
AuteurMessage
Adosssyukima Adoss

avatar

Points de Force : 752
Points de Guilde : 36318

• Progression du personnage RP •
Levels:
100/100  (100/100)
Progression Animus:
13/13  (13/13)
Armes légendaires:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Love's Seduction Laurent The GreatxEleanor Mallow   Mar 26 Mar - 13:06

L'image en cours.

.....


Rien n'est vrai, tout est permis ! Invité Rejoignez-nous !
Et n'oubliez pas, quoiqu'il arrive, quoiqu'on vous dise il s'agit la libérait l'humanité,
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com
Adosssyukima Adoss

avatar

Points de Force : 752
Points de Guilde : 36318

• Progression du personnage RP •
Levels:
100/100  (100/100)
Progression Animus:
13/13  (13/13)
Armes légendaires:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Love's Seduction Laurent The GreatxEleanor Mallow   Mar 21 Mai - 22:07

Mes missions marche comme j’avais prévue car c’était pour moi un moment fort et libre après être revenue du Québec Connor et les autres Assassins ont réussie la révolution à bien marqué son temps Maintenant c’est as mon tours d’attaque à mon arrive j’étais sur une chose que le message au quel il ma étaie destiné me sont enfin dévoila auquel je dois moi aussi être membre important pour notre confrérie, après avoir quitté la ville New York et arrive à la frontière je croise Eleanor Mallow une jeune Anglaise m’étaie une allié au quel j’était surpris quand tout d’un coup elle me parle :
-Bonjour Laurent cela fait longtemps
-Ravis de voir que tu vas bien c’est une bonne nouvelle (en lui caressent son visage)
-Mais je ne peu reste je suis désole mon père aura besoin de moi.
-Je te comprends il est normal que tu sois asse presser
-Que fera tu se soir ?
-Oh eux… hum je serais à la frontière car j’ai reçu une missions il y à pas longtemps je vais au The Whiting Tavern, voudrait tu me rejoindre la bas je resterais pendant quel que jours car missions ne commencera dans une semaine, je serais à dix-neuf heure pour le soupé et si tu préfère je te paye le diné si tu veux.
-Je ne serais te dire mais nous verrons… alors à ce soir
-A ce soir Eleanor.
Son sourire m’était si famille à celle de Rebecca, mais je me demande ce qu’elle devient, alors je couru à cheval sur la frontière au quel mes missions était attaque les convois et les mettre en pièces tout ma journée était ça, mais j’ai récolté plus 100000 livre au quel j’ai pris un bonus sur les cadavres, après avoir terminé ma mission et la nuit allé commencer, j’allé me reposé au The Whiting Tavern au quel je retrouve Eleanor devant la porte à ce moment je commence lui dire :
-Tu arrive à la bonne heure
Elle sourire à me voir auquel elle me tendue la main vers moi, après être descendu à cheval je me collé face à elle au quelle je sentis une petit résistance envers moi alors nous entrons au quel elle une dame se présente face à moi en me demandent si j’allé passer la nuit ici au quel je lui confirmé que c’était même pour une semaine au quelle montre ma chambre au quel je déposé mes affaire sous le lit au quel je voulais qui reste cachée, Arrivant exactement à l'heure convenue, le soupé avais commencé. Nous mangeons tranquillement auquel je lui demande des Nouvelles d’Haytham, et la réponse qu’elle ma donnée était ceci :
-Non car mon père et lui c’était la guerre en ce moment déplus que la révolution à commencé.
-Je pense que ça devrait se terminée ce petit confie ne vas pas durée éternellement.
-Pour vue que tu dire vrai, il me rend dingue avec cette histoire
-Justement ton père soutiens la cause au anglais que fera t’il si les templiers veux aide les patriotes ?
-Plus tôt mourir que vendre mon âme à c’est rebelle Hey toi tu soutiendras qui justement ?
-Personne je verrais le moment venue si Haytham soutiens les patriotes je le suis si non je préfère reste avec les anglais
-Hum je vois mais ça intéressent tout ça
- Comment tu trouve cet endroit ?
- Asse calme et respectueuse mais bon je me demande à quoi notre chambre sera.
-Notre Chambres ?
Elle m’expliquait elle allé dormir avec moi le temps que son père revient d’Angleterre seulement mes plans n’était pas prévue je pense que Connor et Achille doit m’attendre dans quel que semaine, tain une chance rate pour parlé le temps passe avec mon amis, mais après avoir compris qu’elle me posée la question encore cette fois ci qui m’était un peu délicat
-Laurent sais tu comment ont fait l’amour ?
-Drôle de question tu es déjà en manque
-Pardon ?
-Je me plais oui je sais ce que c’est mais pourquoi cette question ?
-Comme ça je voulais te demandé
-Je vois
-Autre chose Monsieur ?
-Une tasse de thé pour la demoiselle, ça serait parfait, répondit avec un sourire de séducteur
Après avoir bue le thé tranquillement ma chambre ma était montré au quel c’était un lit pour deux personne au quel je sentis mal avoir la fille d’un commandant en chef, mais la peur n’était pas ça mais l’avoir à mes coté était comme ci je me sépare de Rebecca. Enfin bref j’étais un Templier pour un temps j’espère de quitte au plus vite car j’en peu plus l’idée d’être encore mon ennemie me donnée envie de me tuée et emporté avec Achilles. Quand d’un seul coup :
-Pourquoi je ne pourrais pas faire l'amour sans tes sous-vêtements, Eleanor ?

Je m’efforçai de comprendre, mais cela lui semblait tellement évident qu'il n'y parvenait pas. Mais elle se sentit déjà sentit gêné auquel je réfléchisse à quoi je pouvais lui donnée mes plus grande excusé. Recommençant à faire de grands gestes, il se résolut à lui prouver qu'il pouvait être romantique aussi pour conquérir son cœur. Elle me frotta mon visage avec ses mains et sa mine à changer au quel Ezio Auditore n’aurait était bien plus romantique que moi je le suis, je me suis habituelles disparut pour laisser place à la figure d'un jeune homme charmant ressemblent comme un noble, Je pris sa main tendrement dans la sienne et la baisa comme un vrai Roi séducteur, le changement était remarquable. Auquel sur lit je lui disais :

- Ah ! Vous n'imaginez pas combien je suis soulagé que vous me pardonniez ! Je n'étais plus moi-même je le crains... mais oublions tout cela à présent, Eleanor. » Moi qui embrassait une fille pour la sixième fois, et malgré les efforts que fournissait pour me contrôler et conserver une attitude pleine de charme, son pantalon fut aussitôt déformé par une érection.

-Tes lèvres sont si douces...

Je baissai mes yeux en me disent dans la tête : putain, les nichons qu'elle a ! Je lui relevai en la regarda à nouveau tendrement devant mon charme utiles.

-Est-ce que votre corps tout entier est fait pour être aimé ?

Je posai alors très doucement la main sur l'un de ses seins, en s'efforçant de résister quelques derniers instants à sa nature lubrique, et se remit à l'embrasser. Sans la langue d'abord, et avec seulement ensuite, comme lui avaient dit ses petite princesse anglaise qui aurait put être.

Le décolleté d’Eleanor, la proximité de son corps, les mots adorables qu'elle prononçait, le ballet que leurs langues venaient d'entamer et la présence de ses seins, tout contre moi, tout cela était bien trop pour le jeune homme qui venait d'atteindre les limites de sa transformation, et perdait peu à peu son charme artificiel. Les boutons de son pantalon étaient maintenant sur le point de rompre sous la pression, et sa main se fit rapidement beaucoup plus empressée. « Merci, Eleanor, je fais tout cela parce que vous avez de si belle, je veux dire pour être digne de vous. » Ne pouvant plus tenir, il se serra contre elle et tenta de soulever son haut. « Je vais te montrer comment je sais bien m'y prendre avec les femmes, Eleanor ! » Une fois le soutien-gorge devant ses yeux, Je ne jetai dessus pour l'embrasser passionnément comme un puceau qui découvrait le corps d'une femme pour la toute première fois. Je lui retire avec toute délicatesse

Plus doucement, lui dit-elle, mais son approbation constituait un encouragement à accélérer ; pour la première fois de sa vie une fille l'acceptait. « Oui, Eleanor, je vais faire gaffe, tu peux compter sur moi ! » Moi qui n'en revenais pas manipule sa poitrine avec plus d'ardeur. Lorsque ses seine fut révélé, j’embrassai ses seins à travers et la pelota ; puis, il chercha maladroitement à l'ouvrir sans parvenir à comprendre comment il fallait faire pour la suite je pense faire la suite à ma façon. Ne parvenant pas à se contenir en attendant de voir se révéler à lui les mamelons qu'il lui tardait de baiser, il enfonça sa main entre ses cuisses et appuya sa paume sur sa petite culotte, caressant impulsivement sa fente avec ses doigts.

- E-encore ? Ouais, j'vais te faire l'amour à ta petite culotte avec mes doigts, Eleanor !

Excité comme une diable, Je me suis mit à l'œuvre et mes doigts s'animèrent entre ses cuisses, se frottant répétitivement à sa petite culotte de bas en haut et de l’autre mis un mouchoir au quel je lui frotté son Anus d’où elle aime ça. Un moment donnée j’ai un peu trot enfonce mon doigts au quel elle prit mal je lui répondu :

-Oups, désolé pour le soutif que j'étaie, mais je vais me rattraper !

Puis je lui répondis ensuite à son baiser, mais quand elle ne fait que hurlé de plaisir ce ne fut plus là le centre de son attention ; ses lèvres se précipitèrent vers ses mamelons pour accueillir l'un d'eux à l'intérieur, et ce dernier fut aussitôt pris d'assaut par sa langue vorace. Le membre en érection fut pressé contre le ventre de la jeune fille, et un bouton de son pantalon ne tarda pas à se détacher de moi-même. Je suis choque moi-même que je me suis pas retenue à ce moment disais :

-Eleanor, je…
- Fait moi plaisir je veux sentir ta bite contre toi ! Dépêche-toi de la sortir ! C'est urgent !

Après avoir mis une corde sur c’est deux mains je me suis précipité à mettre mon Joujou a l’intérieure d’elle au quelle ses sensation était pour elle la premier fois que je me mis sur celle au quel mon plaisir n’avais pas a tardé à grondé en moi elle sentit les sensations comme c’est pas permis elle se presse de me faire jouie alors que nous somme au début de notre relation quand je vue sur ma bite du sang qui coulé déplus son vagin je compris qu’elle était encore pucelle que c’est la premier fois je m’amusé encore comme c’était pas permis et en plus elle aime s’éprendre bien dans son jolie petit cul que j’aime à la suite de cela je commencé à lui mettre bien elle hurle de son amour quand j’ai commencé à jouie dans ça chate après que je sortit ma bite au quel une deuxième partit allé commence à lui démonte son petit trou au quelle je changer de position sans jamais arrête au quel je mis ma main sur ses nichon au quelle je lui emballe comme un Dieu ah que c’était bon quand elle parle pendant que je lui fait la total :

-Oh my Gods que tu sais me faire hurler… Continue je ne suis rien qu’à toi… Oh... Ouii !! (demanda Eleanor)

Quand je me suis remis à jouie dans son Anus elle bavé sur le lit au quel jeté son chapeau au quel je repris son vagin au quelle en pouvais presque plus depuis deux heure je n’étais pas fatigue au quel je du continue à me collé sur elle, en pense à elle je me demande si ma vie était pas avec elle pourtant je ne pouvais pas croire qu’elle serait la femme de ma vie mais pourtant j’ai prouve des sentiments en lui appartenant à ce moment précise j’ai jouie cet fois ci je m’arrête en lui laissent ma bite à l’intérieure de ça chate sans que je lui sortit de tout façon cet nuit elle vas sortie tout seul. Je lui détaché les corde que j’ai mis dans son bras au quel elle mit ses bras sur moi et m’embrasse sur les lèvres et dormis sur moi pendant tout la nuit au quel les heures passe plus je sentis ma libérait enfin venir seulement je dois faire le choix Rebecca ou Eleanor j’aime les deux à si seulement Eleanor était pour la causes des Assassins mais au moment venue je lui dirais qui j’étais réellement mais pour l’instant je dois encore attendre un peu mais actuellement je me repose. Au lendemain Eleanor se mis à m’embrasse pendant mon long sommeil auquel je me mis à lui faire des câlins quand tout d’un coup un Espion d’Eleanor était venue lui annonce la nouvelle que son père à était tué part Haytham Kenway ses larmes était déjà de désespoir que je la collé près de moi en lui disent :

-Je suis désole, qui repose en paix, tiens bon Eleanor je serais pour toi ne l’oublie pas

Auquel ses mis à me remercie, à ce moment précise je pense qu’il serait peut être temps qu’elle soit l’un des nôtres mais j’attendais encore un peu car elle n’est pas prête à entendre ça pour le moment.
Deux jour après ma nuit passée avec Eleanor Mon anciens mentor est mort et Connor m’apporter une lettre comme quoi je deviendrais le Mentor des Assassins auquel je préférais que Connor soit ce le mentor mais j’ai appris un tard que son père Haytham Kenway et bien mort d’où je suis libre mais Charles Lee était encore vie je dois aide Connor le retrouve pour le tuée.


Rien n'est vrai, tout est permis ! Invité Rejoignez-nous !
Et n'oubliez pas, quoiqu'il arrive, quoiqu'on vous dise il s'agit la libérait l'humanité,
Revenir en haut Aller en bas
http://acinfinitecrisis.forumactif.com
 
Love's Seduction Laurent The GreatxEleanor Mallow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue Laurent
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Laurent Delahousse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin’S Creed Infinite Crisis :: Archive 2014-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit