AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une école pour futur Prostitue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsumi Masako



Points de Force : 12
Points de Guilde : 16089

• Progression du personnage RP •
Levels:
0/0  (0/0)
Progression Animus:
0/0  (0/0)
Armes légendaires:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une école pour futur Prostitue   Ven 7 Déc - 17:09

Après avoir tué ça premier cible, Natsume revenue chez elle et découvrir un pâque de ça deuxième mission d’où elle doit tuer l’un des anciens garde du corps personnel de la famille royale Masako, qui est directeur d’un lycée, elle prit un Taxis d’où La nuit, être une opulence résumaient bien le voyage de Natsume. La nouvelle institutrice comme tout le monde l’appel, elle serait prof d’histoire sur les droit de femme vue ou elle sera se trouve en faite un lycée pour fille. Natsume venait tout juste de se faire déposer devant son nouvel immeuble par un chauffeur de taxi très... sociable, qui avait décidé de lui offrir la course, lui laissant au passage sa carte de visite, après avoir longuement fantasmé sur sa poitrine. Quant au voyage en avion depuis son ancienne ville, il lui avait permis de revoir les cours qu'elle avait préparé pour ses nouveaux élèves et qui regorgeaient de l’histoire et des femmes, ses disciplines préférées, discutant de temps à autres avec son voisin – il se trouvait être par la plus hasardeuse des coïncidences un professeur de mathématique à la retraite. La jeune Natsume regarda s'éloigner le taxi, un léger sourire décorant ses lèvres. Si la seule vue de ses atouts lui permettait d'obtenir un trajet gratuit avec ce chauffeur, elle ne lésinerait pas sur les appels. Neji pénétrai dans son immeuble. Ayant déjà déménagé la plus grande partie de ses affaires, elle connaissait déjà le chemin menant à son nid ; escaliers de gauche, deuxième étage. Aussi, faisant retentir les talons de ses bottes sur le sol, elle se hâta de gagner son appartement.

L'endroit n'était ni trop grand, ni trop petit. Et, bien que l'enseignante ait passé la majeure partie de sa vie dans de vastes maisons familiales, elle s'en accommoda très bien. Son entrée était plutôt sobre, mais Neji y avait déposé une plante en pot, un Sakura particulièrement verdoyant qui contrastait avec le violet foncé de ses murs. On pouvait également y trouver un meuble simple, en arbre, qui servait à ranger les chaussures, et un porte-manteau noir auquel la jeune femme avait déjà accroché son imperméable noir et son parapluie gris. L'entrée débouchait sur un salon plutôt étendu dont le sol était recouvert d'une moquette beige et de quelques cartons encore fermés. En son centre, se trouvait la table à laquelle l'on pouvait s'asseoir pour prendre le repas. Il y avait également une télévision à écran plat, que Neji s'était offerte deux ans plus tôt, placée non loin d'un canapé en cuir particulièrement confortable et posée sur une série de petites étagères qui permettaient de ranger plusieurs DVD. Au fond de la pièce se situaient également deux étagères remplies de livres dont la plupart traitaient de mathématiques et de physique. Néanmoins, en cherchant bien, l'on pouvait y découvrir quelques ouvrages osés qui divertissaient l'institutrice lorsqu'elle avait fini de corriger les copies de ses élèves.

La chambre avait été repeinte en Rose Violet, afin de s'accorder avec le lit double de la jeune femme. Neji y avait installé son grand miroir près de la penderie énorme dans laquelle elle peinait à faire rentrer tous ses sous-vêtements, mais aussi son bureau et son ordinateur de façon à pouvoir travailler dans une atmosphère calme et reposante. On trouvait de nouveau dans cette pièce une série d'étagères regorgeant de livres et de manuels. La cuisine, elle, faisait un peu vieillotte ; mais l'enseignante s'était promis que dès qu'elle en aurait les moyens, elle la ferait refaire et renouvellerait son équipement contre un électro-ménager plus high-tech. Néanmoins, elle possédait le nécessaire vital pour ne pas avoir à commander des nouilles tous les soirs. Son frigidaire blanc, presque vide pour le moment, était plutôt grand. Neji l'avait accolé à un meuble de cuisine dont elle se servait généralement pour couper ses aliments. La pièce était également dotée d'une vieille cuisinière, d'un congélateur et d'un évier fort utile pour y faire la vaisselle. La jeune femme avait hâte de commencer à cuisiner ici. Loin d'être un chef-cuistot, elle était pourtant assez douée dans la confection de makis et de pâtisseries. La cuisine embaumerait à l'avenir de senteurs diverses et parfumées.

Les murs et le sol de la salle de bains étaient recouverts de carreaux Violet et blancs, des tons pastellistes qui se mariaient à merveille avec la baignoire et les toilettes aux revêtements laiteux, la machine à laver blanche et la petite commode bleu ciel dans laquelle Neji avait entreposé le reste de ses sous-vêtements, des serviettes qui sentaient bon la lessive et quelques produits de beauté. Il y avait ici un second miroir, situé au-dessus d'un évier, plus petit que celui de la chambre et de forme rectangulaire, néanmoins fort pratique pour se coiffer ou se débarbouiller. La chambre d'amis, quoi que dotée d'un lit simple, n'était pas encore prête à accueillir des invités. Natsume y avait rassemblé le reste des cartons qu'elle n'avait pas encore défaits ainsi que les souvenirs inutiles et les vêtements qu'elle ne mettait plus mais dont elle avait du mal à se séparer. En fait, la pièce ressemblait d'avantage à un débarras ou à un grand placard qu'à une chambre. Enfin, le balcon donnait sur la rue, les voitures et les passants. Quelques sièges y ayant été installés, l'on pouvait s'y asseoir pour prendre le thé et faire quelques commérages tels que « Vous avez vu sa jupe ? Jamais je ne pourrais porter un vêtement aussi négligé ! » ou encore « Regardez-moi ce charmant étudiant qui promène son chien ! J'en ferais bien mon quatre heures ! »

Après avoir fermé à double-tour la porte de son appartement, la jeune femme alla se détendre sur son canapé. Car, en dépit de ses airs ludiques et agréables, son voyage l'avait épuisée. Ne trouvant aucune chaîne télévisée qui diffusait un programme convenable, elle finit par somnolera devant une émission quelconque. Un rêve sur son passe ou elle avait souffert puis elle revoit ça cible qu’elle avait tué, puis le seconde appel Ryûji Tôru, qui est aussi responsable de son bannissement du clan.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Masako



Points de Force : 12
Points de Guilde : 16089

• Progression du personnage RP •
Levels:
0/0  (0/0)
Progression Animus:
0/0  (0/0)
Armes légendaires:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une école pour futur Prostitue   Lun 10 Déc - 23:18

Natsume réussie à convaincre au directeur devenir chez elle pour c’est cours particulier vue qu’elle à prépare ses plan, La porte de l'appartement claqua derrière Natsumee. La jeune femme venait tout juste de terminer sa journée au lycée de fille et elle n'était pas mécontente de retrouver son petit nid douillet, malgré le fait qu'il se trouvait encore encombré par quelques cartons – après tout, son déménagement était encore tout récent. Non pas qu'elle eût beaucoup de difficultés à surmonter les premiers cours qu'elle donna, ni à mater ceux qui ne se montraient pas assez attentifs, ni même à prouver à tous ceux qui en doutaient que sa poitrine était cent pour cent naturelle, garantie sans implants – nous vous en passerons volontairement les détails –, mais elle était toujours contente de pouvoir se prélasser dans un bon bain après avoir gesticulé comme une pythie durant plusieurs heures d'affilée. L'enseignante avait encore un peu de temps avant l'arrivée du directeur dont la demande de cours particuliers l'avait attirée au point qu'elle l'avait convoqué chez elle pour pallier à ses lacunes en histoire. Aussi, une fois lavée, elle en profita pour se refaire une beauté, passant notamment son bel ensemble de lingerie au style écolière qu'elle agrémenta d'un porte-jarretelles blanc, et se contempler l'espace de quelques instants devant le grand miroir de sa chambre.

« Oui, c'est parfait comme ça », fit-elle à haute voix, tandis qu'elle rajustait sa culotte préados sur ses fesses rebondies et remontait légèrement ses seins volumineux dans son soutien-gorge. « Cela fait si longtemps que je attends tué cette homme, je vais pourvoir me mettre sous la dent... », Poursuivit-elle, comme si elle s'adressait à la glace, en continuant son habillage. Une jupe violé foncé, un chemisier blanc pour parachever le tout, et le tour était joué. « Directeur, je veux que nous commencions par revoir quelques bases ensemble. Vous allez m'expliquer comment résoudre une époque important à deux inconnues. » « Comment cela vous ne vous en souvenez plus ? » « Savez-vous au moins ce qu'est une époque ? Une inconnue ? » « Non ? Vraiment ? Dans ce cas, votre punition sera terrible ! » Tout en relevant ses cheveux en chignon, elle s'imagina avec délice la tournure que devrait prendre le cours particulier prochain. Histoire, passion et érotisme. Elle n'en demandait pas plus. Elle voulait simplement retrouver l'intensité des sensations qui parcouraient son corps quand elle se livrait à des jeux sexuels avec l'un de ses supérieurs pour avoir une promotion. Le pauvre Ryûji Tôru, serait sa deuxième proie, sa deuxième victime, depuis qu'elle avait cessé de se livrer à l'éducation sexuelle des jeunes pour se concentrer sur son ancien petit ami.

Natsume prit un peu de temps pour organiser son salon de façon à recevoir correctement son supérieur. « Le voilà », songea-t-elle, impatiente de rencontrer sa petite fourmi en chair et en os et de l'enserrer avec ses pattes de mante religieuse pour mieux le piquer de son dard. Elle se hâta de répondre ainsi que d'ouvrir au parton du lycée. Au comble de l'excitation, son cœur tambourinait si fort dans sa poitrine que l'enseignante percevait ses palpitations sans avoir à les écouter. Une fois que le lycéen fut devant la porte de chez elle, elle le fit entrer dans son appartement en glissant délicatement sa langue sur ses lèvres. En dépit de son air négligé, il était correspondait tout à fait à ses attentes. « Bonjour, Monsieur. Vous êtes Ryûji Tôru, si je ne m'abuse ? Entrez, et mettez vous à l'aise. J'ai déjà tout préparé pour votre arrivée. »

Natsume attira le directeur dans son salon et dit d'une voix claire, tout en rajustant ses lunettes : « Veuillez m'excuser pour l'état des lieux. Je viens tout juste d'emménager et je n'ai pas encore fini de déballer tous mes cartons. Aussi, c'est dans cette pièce que j'ai décidé de recevoir mes élèves jusqu'à ce que ma chambre d'amis soit plus correcte et que j'y ai monté un petit bureau. » Elle désigna la table du bout des doigts, adoptant une position cambrée qui mit en valeur la rondeur agréable de ses fesses, et ses yeux perçants se posèrent sur l’homme qui fut ça cible. « Installez-vous, je vous prie. Si vous avez faim, n'hésitez pas à vous servir en petits pains. Ils sont là pour être mangés. » Lorsque le Directeur fut finalement prêt à débuter les cours, elle s'assit à ses côtés, déposant sa joue droite sur son poing, le coude nonchalamment posé sur la table, un sourire presque machiavélique décorant ses lèvres rosées. « J'aimerais que vous commenciez par me parler de vos difficultés et de vos attentes. Quelles sont vos lacunes en Histoire, quelles sont les notions qui vous font défaut,... » Tout en prononçant ces mots, l'institutrice fixa droit sur ça proie, le dévisageant lentement de haut en bas sans essayer de s'en cacher ni manifester un quelconque signe de gêne. « Y aurait-il des points que vous préfèreriez que nous étudiions plus en profondeur ? »
Ryûji Tôru, bave déjà les seines de Natsume , La jeune fille commence à coupe encore une fois les bijoux de famille avec cette fois son éventail mais cette fois si elle lui fait ouvrir la bouche puis lui mis ses bijoux avalé en suite de cela le sang coulé partout de son appartenant elle lui plante une lame empoisonnée puis il mourus, à la suite de cela Neji venue et pris sont corps au quel il fut croire à un suicide après cette affaire Elle put se repose.Elle sourire de joie ça vengeance fut réussite mais elle n’avait pas encore fini car elle lui reste plusieurs cible à tuée au quel elle se rapproche du bute.
Revenir en haut Aller en bas
Natsumi Masako



Points de Force : 12
Points de Guilde : 16089

• Progression du personnage RP •
Levels:
0/0  (0/0)
Progression Animus:
0/0  (0/0)
Armes légendaires:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une école pour futur Prostitue   Lun 11 Mar - 14:53

Après des mois d'absence je reçu une lettre de la Comtesse des Courtisane pour deux missions la premier serait trouve un fragment éden qui aurait appartenu Amaterasu, puis la deuxième de capturé un Assassin et de lui soutiré des informations importe sur cette fragment éden, enfin compte deux missions qui sont lie nés pas si complique, alors je découvre l'Identité de l'Assassin, il s'appel Masaki Adoss un des deux mentor des Assassins Japonais, d'après des rumeurs il serait revenue avec un Assassin qui lui aurait causes des ennuies suite après l'affaire d'Abstergo qui perdu selon une rumeur le projet eye Abstergo selon ce que j'ai appris part Saya Kuchigi, mon bute serait le retrouvez afin qui m'aide à retrouvez cet Artefact bien que c'étaie pas dans mon programme mais je vais bien amusée avec ce garçon bien sur j'ai pas l'intention de le tuée sauf si il m'oblige à faire ce sale boulot alors je l'attendue au bar le plus proche.

------------------[Mission en cours]------------------
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une école pour futur Prostitue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une école pour futur Prostitue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une école pour apprendre la politesse...
» Quelle école pour quelle société ?
» 04.06/27.L. Cas d'école pour ex-terroristes
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Des actions pour le maintien des filles à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin’S Creed Infinite Crisis :: Archive 2014-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Univers connus